Déchets ayant fait l’objet de mode de gestion historique

Certains déchets radioactifs ont fait l’objet de modes de gestion pratiqués à l’époque où ils ont été produits et ne seront pas pris en charge dans les centres de stockage de l’Andra. Ces déchets ont notamment pu être stockés au sein ou à proximité de leurs sites de production, être utilisés comme remblais, gérés au sein de filières dédiées à la gestion des déchets conventionnels ou même immergés en mer. Ces cas sont qualifiés de « situations historiques ».

1. Les centres de stockage de déchets conventionnels

2. Les stockages historiques sur site

3. Les stockages de déchets à radioactivité naturelle élevée

4. Les stockages de la défense en Polynésie

5. Les sites miniers

6. Les sites contaminés par la radioactivité

7. Les déchets immergés