Colis de déchets de procédé et colis d'effluents cimentés (CEA/Marcoule)

F2 - 4 - 10

Des déchets de procédé 
d’origines diverses



Cette famille concerne d’une part des déchets de procédé d’origines diverses, liés à l'exploitation, aux opérations de mise à l'arrêt définitif et de démantèlement d'ateliers de procédés : systèmes de filtration des eaux de piscines (résines échangeuses d’ions, zéolithes...), graphite pulvérulent provenant des combustibles des réacteurs de la filière uranium naturel graphite gaz (UNGG) et dépôts de fond de cuves issus du démantèlement. 
Le conditionnement retenu à ce stade par le CEA est un enrobage des déchets dans une matrice cimentaire et la mise en fûts de 380 litres.

D’autre part, les boues de coprécipitation issues du traitement des effluents du site de Marcoule, actuellement bitumées, seront cimentées et conditionnées dans un fût de 380 litres dans une nouvelle installation STEMA en cours de réalisation.

Compte tenu de la nature physico-chimique et radiologique des colis de l'inventaire de cette famille MA-VL, telle que déclarée par le CEA, une part des colis est susceptible d'être recatégorisée en FA-VL.

Un entreposage à Marcoule



Les déchets de procédé sont actuellement entreposés sur le site de Marcoule. Une fois produits, les colis cimentés seront entreposés en attente de leur envoi vers Cigéo.




PROPRIÉTÉS DE LA FAMILLE

Catégorie MA-VL
Secteur(s) économique(s) Electronucléaire, Recherche, Défense
Propriétaire(s) des déchets Orano, EDF, CEA Civil, CEA DAM
État de production des déchets En cours de production
État de production des colis En cours de production
Appartenance aux différents types de déchets Fonctionnement - Démantèlement - RCD

EN CHIFFRES

Déchets présents sur le territoire français et prévisions aux dates de référence

Stock et prévisions Volume déclaré (en m3)
Stock à fin 2020 969
Quantité total prévue à fin 2030 1 041
Quantité total prévue à fin 2040 1 060

Volume estimé de la totalité des colis de déchets, une fois le conditionnement effectué



Volume déclarée à fin 2016 (en m3) Activité totale déclarée à fin 2016 (en Bq)
Déchets sur site producteur/détenteur 0
Déchets stockés dans les centres de l'Andra 0 0
TOTAL à fin 2016 967 1,310748E+016

EN SAVOIR PLUS

F2 - 4 - 10

Sur le conditionnement

Traitement/conditionnement :

Le traitement envisagé comprend une étape de prétraitement chimique, puis un conditionnement par cimentation en fût de 380 litres en acier inoxydable.

Les boues de coprécipitation issues du traitement des effluents du site de Marcoule, seront cimentées et conditionnées également en fûts de 380 litres en acier inoxydable.

Les données ci-après ne concernent que les déchets de procédé.



Matrice : cimentaire



Volume industriel du colis : 380 litres



Masse moyenne du colis fini : 755 kg



Masse moyenne de déchets de procédé par colis : 100 kg

Sur la radioactivité

Méthode de détermination :

Les données sont issues des résultats de la caractérisation des différents prélèvements de déchets effectués. L’inventaire radiologique à la date de référence présente une estimation de l’activité moyenne des déchets de procédé.



L’activité moyenne à la date de production est de l’ordre de 2,6.106 Bq/g de colis fini.



Les principaux radionucléides contributeurs sont :
α : 241Am

βγ-vc : 241Pu, 137Cs, 137mBa, 90Sr, 90Y, 125Sb, 3H

βγ-vl : pas de radioélément βγ à vie longue prépondérant



Puissance thermique moyenne : négligeable

Sur les éléments chimiques potentiellement toxiques

En moyenne au sein des déchets de procédé : nickel : 6,4 kg/colis, chrome : 9,7 kg/colis, uranium : 1,7 kg/colis, plomb : 30 g/colis, sélénium : 10 g/colis, bore : 120 g/colis (le nickel et le chrome sont essentiellement présents dans le fût métallique).

Télécharger le PDF de la fiche famille