Colis de déchets de structure métallique (CEA/Marcoule)

F2 - 4 - 07

Déchets de structure métallique issus du retraitement des combustibles usés

Avant de pouvoir retraiter les combustibles usés pour en extraire la part valorisable, il est indispensable de séparer le combustible proprement dit des structures métalliques qui l’entourent. Ces structures métalliques deviennent alors des déchets. Cette famille regroupe les colis de déchets de structure métallique des combustibles autres que ceux des réacteurs UNGG retraités sur le Centre de Marcoule ; ils se composent de différents matériaux : aluminium, acier inoxydable, alliage de nickel, alliage de zirconium-étain... suivant le type de combustible considéré.

La production de ces colis n’a pas commencé. Les déchets de structure métallique des combustibles autres que ceux des UNGG se présentent en vrac ou conditionnés de manière provisoire dans des conteneurs.

Compte tenu de la nature physico-chimique et radiologique des colis de l'inventaire de cette famille MA-VL, telle que déclarée par le CEA, une part des colis est susceptible d'être recatégorisée en FA-VL. 

Entreposage à Marcoule

Ces déchets de structure se présentent en vrac ou conditionnés de manière provisoire dans des conteneurs. Ces déchets seront repris en l’état selon l’hypothèse actuellement retenue par le CEA, placés en fût de 380 litres en acier inoxydable puis bloqués par une matrice cimentaire et mis en entreposage d'attente avant expédition à Cigéo.

Une alternative étudiée par le CEA serait de conditionner les déchets en conteneur métallique de 800 litres.

 


PROPRIÉTÉS DE LA FAMILLE

Catégorie MA-VL
Secteur(s) économique(s) Electronucléaire, Recherche, Défense
Propriétaire(s) des déchets Orano, CEA Civil, CEA DAM
État de production des déchets En cours de production
État de production des colis Non démarré
Appartenance aux différents types de déchets Fonctionnement - Démantèlement - RCD

EN CHIFFRES

Déchets présents sur le territoire français et prévisions aux dates de référence

Stock et prévisions Volume déclaré (en m3)
Stock à fin 2020 275
Quantité total prévue à fin 2030 275
Quantité total prévue à fin 2040 412

Volume estimé de la totalité des colis de déchets, une fois le conditionnement effectué



Volume déclarée à fin 2016 (en m3) Activité totale déclarée à fin 2016 (en Bq)
Déchets sur site producteur/détenteur 0
Déchets stockés dans les centres de l'Andra 0 0
TOTAL à fin 2016 275 7,40.1015

EN SAVOIR PLUS

F2 - 4 - 07

Sur le conditionnement

Traitement/conditionnement :

Ces déchets seront repris en l’état selon l’hypothèse actuellement retenue par le CEA, placés en fût de 380 litres en acier inoxydable puis bloqués par une matrice cimentaire. Une alternative étudiée par le CEA serait de conditionner les déchets en conteneur métallique de 800 litres.

Matrice : matériau à base de ciment 

Volume industriel du colis : 387 litres

Masse moyenne du colis fini : 950 kg

Masse moyenne de déchets par colis : 135 kg

Sur la radioactivité

Méthode de détermination :

L’inventaire radiologique à la date de référence est obtenu par l’utilisation de différents codes de calcul pour l’activation des matériaux soumis au flux neutronique. Ces codes tiennent compte des taux de combustion et des durées de refroidissement du combustible associé. La contamination de surface est déterminée au moyen d’analyses radiochimiques réalisées sur le site de Marcoule.

L’évaluation de l’activité à la date de production est comprise entre 8,1.106 et 9,4.106 Bq/g de colis fini.

Les principaux radionucléides contributeurs sont :

α : Pas de radioélément α prépondérant
βγ-vc : 60Co, 137Cs, 137mBa, 55Fe, 90Sr, 90Y
βγ-vl : 63Ni

Puissance thermique moyenne : négligeable

Sur les éléments chimiques potentiellement toxiques

Bore : 0,5 g/colis, uranium : 1 g/colis, chrome et nickel en inclusion dans les déchets de structure en acier inoxydable.

Télécharger le PDF de la fiche famille