Colis de déchets solides - Conteneurs en béton-fibres (CEA/Grenoble)

F3 - 5 - 07

Des déchets issus de l’exploitation et du démantèlement d’installations



Cette famille concerne les déchets d’exploitation et de démantèlement provenant des réacteurs de recherche du CEA Grenoble mis à l’arrêt, du réacteur à haut flux de neutrons de l’Institue Laue-Langevin et du laboratoire LAMA (arrêté en 2003). Ce sont des matériaux métalliques (inox, alliages d’aluminium) ou de type cellulosique. Ces déchets ont été conditionnés en coques béton-fibres, jusqu’en 2004.

Ils sont depuis conditionnés en caissons métalliques (voir famille F3-5-06 pour la production actuelle).

Coques béton-fibres de déchets d’exploitation ou de démantèlement
Coques béton-fibres de déchets d’exploitation ou de démantèlement


PROPRIÉTÉS DE LA FAMILLE

Catégorie FMA-VC
Secteur(s) économique(s) Recherche
Propriétaire(s) des déchets CEA Civil
État de production des déchets Production terminée
État de production des colis Production terminée
Appartenance aux différents types de déchets Fonctionnement - Démantèlement - RCD

EN CHIFFRES

Déchets présents sur le territoire français et prévisions aux dates de référence

Stock et prévisions Volume déclaré (en m3)
Stock à fin 2020 117
Quantité total prévue à fin 2030 117
Quantité total prévue à fin 2040 117

Volume estimé de la totalité des colis de déchets, une fois le conditionnement effectué



Volume déclarée à fin 2016 (en m3) Activité totale déclarée à fin 2016 (en Bq)
Déchets sur site producteur/détenteur 0 0
Déchets stockés dans les centres de l'Andra 117 6,26.1012
TOTAL à fin 2016 117 6,26.1012

EN SAVOIR PLUS

F3 - 5 - 07

Sur le conditionnement

Traitement/conditionnement :

Après un pré-traitement de certains déchets (par exemple découpage  si nécessaire), dégazage du tritium pour certains producteurs d’origine..., les déchets ont été placés dans la coque en béton-fibres par le producteur d’origine et immobilisés par injection d’un mortier à base de ciment.



Matrice : matériau à base de ciment



Volume industriel du colis : 1,18 m3



Masse moyenne du colis fini : 3,7 tonnes



Masse moyenne de déchets par colis : 740 kg

Sur la radioactivité

Méthode de détermination :

L’activité du colis est déterminée à partir de mesures réalisées par spectrométrie gamma sur le colis entier, avant injection du mortier d’immobilisation. Pour les radionucléides difficilement mesurables, leur activité est déterminée par l’application de ratios (ces ratios sont calculés à partir de deux traceurs : le 60Co et le 137Cs). La détermination préalable des spectres-types se fait à partir d’analyses sur échantillons et/ou de calculs. 



L’activité moyenne à la production est de l’ordre de 4,6.104 Bq/g de colis fini.



Les principaux radionucléides contributeurs sont :

α :
pas de radioélément α prépondérant

βγ-vc : 241Pu, 60Co, 137Cs, 137mBa, 90Sr, 90Y

βγ-vl : 63Ni



Puissance thermique moyenne : négligeable

Sur les éléments chimiques potentiellement toxiques

Plomb : 30 kg/colis, cadmium : 9,6 kg/colis, antimoine : 1,1 kg/colis, bore : 120 g/colis, béryllium : 100 g/colis, mercure : 3 g/colis.

Pour mémoire : en inclusion dans les déchets métalliques, chrome (6,7 kg/colis), nickel (4,4 kg/colis).

Télécharger le PDF de la fiche famille