Déchets de très faible activité (TFA)

TFA

Les déchets de très faible activité :

Ces déchets sont principalement issus des opérations de démantèlement et d’assainissement ou des activités de maintenance. Il s’agit de bétons, gravats, terres, déchets métalliques, déchets non métalliques, résines, charbons actifs, pièges à iode, filtres, déchets chimiquement dangereux.

Le Centre de stockage TFA a été mis en service en août 2003

 

Déchets TFA « big-bag »
Déchets TFA « big-bag »


PROPRIÉTÉS DE LA FAMILLE

Catégorie TFA
Secteur(s) économique(s) Electronucléaire, Recherche, Défense, Industrie, Médical
Propriétaire(s) des déchets Orano, EDF, CEA Civil, CEA DAM, Framatome, Autres, Iter
État de production des déchets En cours de production
État de production des colis En cours de production
Appartenance aux différents types de déchets Fonctionnement - Démantèlement - RCD

EN CHIFFRES

Déchets présents sur le territoire français et prévisions aux dates de référence

Stock et prévisions Volume déclaré (en m3)
Stock à fin 2020 585 988
Quantité total prévue à fin 2030 974 945
Quantité total prévue à fin 2040 1 559 500

Volume estimé de la totalité des colis de déchets, une fois le conditionnement effectué



Volume déclarée à fin 2016 (en m3) Activité totale déclarée à fin 2016 (en Bq)
Déchets sur site producteur/détenteur 154 119 2,79.1014
Déchets stockés dans les centres de l'Andra 328 240 3,45.1012
TOTAL à fin 2016 482 359 2,82.1014

EN SAVOIR PLUS

TFA

Sur le conditionnement

Traitement/conditionnement :
Plusieurs types de conditionnement sont possibles : les déchets présentant un risque de dispersion de la contamination radioactive doivent être livrés dans des emballages fermés ; les emballages ouverts (de type casier grillagé) ou les pièces unitaires massives livrées sans emballages sont réservés aux cas des déchets ne présentant pas de risque de dispersion de la contamination. Par ailleurs les déchets dangereux (au sens chimique du terme) doivent être inertés en général par mélange avec un matériau cimentaire.

Matrice : sans objet

Volume industriel du colis : variable suivant le conteneur ou le volume de la pièce massive non conteneurisée

Masse moyenne du colis fini : variable suivant le conteneur ou le volume de la pièce massive non conteneurisée

Masse moyenne de déchets par colis : variable suivant le conteneur ou le volume de la pièce massive non conteneurisée
Vue intérieure d’un alvéole de stockage

Vue aérienne d’un alvéole de stockage

Sur la radioactivité

Méthode de détermination :
L’activité moyenne par colis est estimée sur la base de colis stockés au Cires. Elle est de l’ordre d’une dizaine de Bq/g. La  répartition de cette activité entre les différents radionucléides est réalisée grâce aux spectres-types caractéristiques des différents déchets. 

Les principaux radionucléides contributeurs sont :
α : 234U, 238U
βγ-vc : 3H, 241Pu, 137Cs, 137mBa
βγ-vl : 63Ni, 55Fe

Puissance thermique moyenne : négligeable

Sur les éléments chimiques potentiellement toxiques

Uranium : 1,7 kg/colis, nickel : 1,5 kg/colis, plomb : 644 g/colis, chrome : 120 g/colis (essentiellement CrIII), bore : 60 g/colis, mercure : 18 g/colis.

Télécharger le PDF de la fiche famille