Colis de déchets solides - Caissons métalliques (SOCODEI)

F3 -7- 04

Des déchets induits par l’exploitation des installations de traitement de déchets



Les déchets bruts sont constitués de matériaux réfractaires produits par les opérations de maintenance périodique des fours d’incinération et de fusion, de scories d’incinération, de restes de nettoyage des installations de fabrication du colis de résidus d’incinération cimentés (voir famille F3-7-01), de rebuts de criblage de mâchefer, de laitier de fusion, et de déchets divers non compactables.

Ils sont placés en fût ou en vrac dans des caissons métalliques et sont immobilisés par injection d’un matériau à base de ciment sur le Centre de stockage de l’Aube.

Caisson métallique de déchets induits
Caisson métallique de déchets induits


PROPRIÉTÉS DE LA FAMILLE

Catégorie FMA-VC
Secteur(s) économique(s) Electronucléaire, Industrie
Propriétaire(s) des déchets EDF, Autres
État de production des déchets En cours de production
État de production des colis En cours de production
Appartenance aux différents types de déchets Fonctionnement - Démantèlement - RCD

EN CHIFFRES

Déchets présents sur le territoire français et prévisions aux dates de référence

Stock et prévisions Volume déclaré (en m3)
Stock à fin 2020 7 640
Quantité total prévue à fin 2030 14 530
Quantité total prévue à fin 2040 14 530

Volume estimé de la totalité des colis de déchets, une fois le conditionnement effectué



Volume déclarée à fin 2016 (en m3) Activité totale déclarée à fin 2016 (en Bq)
Déchets sur site producteur/détenteur -484 1,86.1012
Déchets stockés dans les centres de l'Andra 8 120 3,32.1012
TOTAL à fin 2016 7 636 5,18.1012

EN SAVOIR PLUS

F3 -7- 04

Sur le conditionnement

Traitement/conditionnement : 

Les déchets de type réfractaires et laitiers sont emballés sous vinyle avant d’être placés dans un caisson en acier non allié. Les  rebuts de criblage de mâchefer, les scories et les restes du nettoyage (agglomérats solidifiés) des installations de fabrication des colis de résidus d’incinération cimentés sont mis en fût métallique ou polyéthylène ouvert placé dans le caisson. Les déchets divers non compactables sont préalablement ensachés dans des enveloppes en vinyles avant d’être placés dans le caisson. Les  caissons sont ensuite injectés par un matériau à base de ciment au Centre de stockage de l’Aube.



Matrice : matériau à base de ciment



Volume industriel du colis : 4,06 m3 



Masse moyenne du colis fini : 9 tonnes



Masse moyenne de déchets par colis : 6 tonnes

Sur la radioactivité

Méthode de détermination :

L’activité est déterminée par mesure du débit de dose et par application de ratios établis à partir d’analyses spectrométriques gamma et radiochimiques sur des déchets bruts d’incinération ou de fusion, des activités déclarées par le producteur d’origine pour les radionucléides difficilement mesurables.



L’activité moyenne à la production est de l’ordre de 462 Bq/g de colis fini.



Les principaux radionucléides contributeurs sont :

α :
pas de radioélément α prépondérant

βγ-vc : 55Fe, 60Co, 137Cs, 137mBa, 58Co, 90Sr, 110mAg

βγ-vl : 63Ni



Puissance thermique moyenne : négligeable

Sur les éléments chimiques potentiellement toxiques

La composition chimique est majoritairement celle des résidus d’incinération immobilisés (voir famille F3-7-01).

Télécharger le PDF de la fiche famille