Les modes de gestion spécifiques

Certains déchets radioactifs font l’objet de modes de gestions spécifiques. Il peut s'agir de déchets radioactifs dont les choix de gestion ont été faits à l'époque où ils ont été produits et qui ont, depuis, évolué (situations historiques) ; des résidus de traitement des mines d'uranium qui, du fait de leur volume important, font l'objet d'une gestion in situ ; des déchets à radioactivité naturelle élevée.
 

♦ La gestion des situations historiques

Certains déchets radioactifs ont pu, par le passé, faire l'objet de modalités de gestion qui ont, depuis, évolué. Des déchets radioactifs ont été stockés par leur producteur ou détenteur sur des sites qualifiés de "stockages historiques" qui ne sont pas sous la responsabilité de l'Andra.

La gestion des résidus de traitement des mines d'uranium

♦ La gestion actuelle des déchets à radioactivité naturelle élevée