Colis de résidus d'incinération cimentés - Fûts métalliques (SOCODEI)

F3 -7- 01

Des déchets incinérés



Depuis 1999, SOCODEI traite, pour le compte de différents clients, des déchets de faible activité avec, pour objectif, de les conditionner sous forme solide non dispersable, stable chimiquement, et d’en réduire le volume dans des proportions importantes.

Cette famille concerne les résidus produits à l’issue du traitement par incinération de déchets liquides aqueux et organiques, de solvants et liquides de scintillation, ainsi que de déchets solides de maintenance incinérables (tenues vestimentaires, bois, plastiques, filtres, résines...).
Les résidus d’incinération se présentent sous la forme de mâchefers, de scories et de cendres. Un examen aux rayons X permet d’écarter les éventuels déchets métalliques de l’incinération. À noter qu’une faible quantité de déchets (poussières métalliques de filtres, fines de réfractaires...) issue de l’unité de fusion des métaux (voir famille F3-7-02) est incorporée aux résidus d’incinération.

Ces résidus d’incinération sont cimentés en fût métallique.

Fût métallique de résidus d’incinération cimentés
Fût métallique de résidus d’incinération cimentés


PROPRIÉTÉS DE LA FAMILLE

Catégorie FMA-VC
Secteur(s) économique(s) Electronucléaire, Recherche, Défense, Industrie, Médical
Propriétaire(s) des déchets Orano, EDF, CEA Civil, CEA DAM, Framatome, Autres, Iter
État de production des déchets En cours de production
État de production des colis En cours de production
Appartenance aux différents types de déchets Fonctionnement - Démantèlement - RCD

EN CHIFFRES

Déchets présents sur le territoire français et prévisions aux dates de référence

Stock et prévisions Volume déclaré (en m3)
Stock à fin 2020 6 084
Quantité total prévue à fin 2030 4 440
Quantité total prévue à fin 2040 5 435

Volume estimé de la totalité des colis de déchets, une fois le conditionnement effectué



Volume déclarée à fin 2016 (en m3) Activité totale déclarée à fin 2016 (en Bq)
Déchets sur site producteur/détenteur 3 209 1,18.1014
Déchets stockés dans les centres de l'Andra 2 003 2,24.1012
TOTAL à fin 2016 5 213 1,21.1014

EN SAVOIR PLUS

F3 -7- 01

Sur le conditionnement

Traitement/conditionnement :

Les résidus d’incinération bruts sont broyés et mélangés avec un matériau à base de ciment, pour être coulés dans un fût en acier non allié dont le couvercle est ensuite soudé. Les colis sont expédiés au centre de stockage de l’Aube après une durée suffisante de prise du ciment.



Matrice : matériau à base de ciment



Volume industriel du colis : 450 litres



Masse moyenne du colis fini : 1,5 tonne



Masse moyenne de déchets par colis : environ 370 kg de résidus bruts d’incinération
Coupe d’un fût de résidus d’incinération cimentés, pour expertises

Coupe d’un fût de résidus d’incinération cimentés, pour expertises

Sur la radioactivité

Méthode de détermination :

L’activité est déterminée à partir d’analyses par spectrométrie gamma sur échantillons, complétées par l’application de ratios.
Le calcul d’activité vérifie d’une part la répartition des résidus par colis et d’autre part l’adéquation entre les activités déclarées par le producteur pour les déchets bruts livrés et les activités des colis correspondants réalisés.



L’activité moyenne à la production est de l’ordre de 1,2.103 Bq/g de colis fini.


 

Les principaux radionucléides contributeurs sont :

α :
pas de radioélément α prépondérant
βγ-vc :
55Fe, 60Co, 137Cs, 110mAg, 90Sr

βγ-vl : 63Ni



Puissance thermique moyenne : négligeable

Sur les éléments chimiques potentiellement toxiques

Plomb : 10 kg/colis, antimoine : 10 kg/colis, bore : 2 kg/colis, cadmium : 500 g/colis, chrome total : 270 g/colis, chrome VI :
15 g/colis, nickel : 200 g/colis, arsenic : 30 g/colis.

Télécharger le PDF de la fiche famille