Colis de déchets vitrifiés de l'atelier de production (CEA/Marcoule)

F1 - 4 - 01

Des déchets issus des combustibles usés

Cette famille de colis de déchets regroupe les colis résultant de la vitrification des produits de fission et d’actinides mineurs, issus notamment du retraitement des combustibles usés de la filière UNGG.

Ces colis ont été produits dans un atelier du CEA de Marcoule entre 1978 et 2008.

Les effluents, issus du rinçage des cuves préalable aux diverses opérations de mise à l’arrêt définitif et de démantèlement d’installations sur le site de Marcoule, ont également été vitrifiés et sont rattachés à la famille F2-4-13, eu égard à leur faible puissance thermique.


 

Un entreposage en puits ventilés

Les colis de déchets vitrifiés sont entreposés à l’intérieur de puits ventilés permettant leur refroidissement.

 

Conteneur AVM de déchets vitrifiés
Conteneur de déchets vitrifiés

 

 

Hall d’entreposage des colis de déchets vitrifiés de l’AVM
Hall d’entreposage des colis de déchets vitrifiés

 


PROPRIÉTÉS DE LA FAMILLE

Catégorie HA
Secteur(s) économique(s) Electronucléaire, Recherche, Défense
Propriétaire(s) des déchets Orano, EDF, CEA Civil, CEA DAM
État de production des déchets Production terminée
État de production des colis Production terminée
Appartenance aux différents types de déchets Fonctionnement - Démantèlement - RCD

EN CHIFFRES

Déchets présents sur le territoire français et prévisions aux dates de référence

Stock et prévisions Volume déclaré (en m3)
Stock à fin 2020 553
Quantité total prévue à fin 2030 553
Quantité total prévue à fin 2040 553

Volume estimé de la totalité des colis de déchets, une fois le conditionnement effectué



Volume déclarée à fin 2016 (en m3) Activité totale déclarée à fin 2016 (en Bq)
Déchets sur site producteur/détenteur 0
Déchets stockés dans les centres de l'Andra 0 0
TOTAL à fin 2016 553 2,21E+019

EN SAVOIR PLUS

F1 - 4 - 01

Sur le conditionnement

Traitement/conditionnement :

Le procédé de vitrification de Marcoule est le précurseur du procédé mis en œuvre sur l’usine de La Hague (voir famille F1-3-01). Les solutions de produits de fission sont tout d’abord calcinées à 500 °C. Les calcinats sont ensuite vitrifiés à 1100 °C par mélange avec de la fritte de verre et chauffage dans un four à induction. Les radionucléides font alors partie intégrante du réseau vitreux. Le verre en fusion est coulé dans un conteneur cylindrique en acier inoxydable réfractaire. Après soudage du couvercle (arc plasma), les colis sont décontaminés par aspersion d’eau sous pression.



Matrice : verre borosilicaté 



Conteneur : voir schéma



Volume industriel du colis : 175 litres



Masse moyenne du colis fini : 410 kg



Masse moyenne de déchets vitrifiés par colis : 360 kg

Schéma d’un colis AVM de déchets vitrifiés

Schéma d’un colis de déchets vitrifiés

Sur la radioactivité

Méthode de détermination :

Des analyses d’échantillons de solutions de produits de fission ont été effectuées pour un certain nombre de radionucléides, complétées pour les autres, par un spectre-type établi à partir des calculs d’évolution du combustible en réacteur.



L’activité moyenne à la date de production est comprise entre 3,7.109 et 4.0.1010 Bq/g colis.


Les principaux radionucléides contributeurs sont :

α : Pas de radioélément α prépondérant

βγ-vc : 137Cs, 137mBa, 144Ce, 144Pr, 90Sr, 90Y

βγ-vl : Pas de radioélément βγ à vie longue prépondérant



Puissance thermique moyenne : comprise entre 40 W/colis et 300 W/colis (estimation faite en 2025)

Sur les éléments chimiques potentiellement toxiques

Bore (B) : 20 kg/colis, 
Uranium (U) : 3,23 kg/colis, 
Nickel (Ni) : 1 kg/colis (hors conteneur), 
Chrome (Cr) : 1 kg/colis (hors conteneur), 
Antimoine (Sb), Sélénium (Se), Cadmium (Cd) : de quelques grammes à dizaines de grammes selon les productions.

Télécharger le PDF de la fiche famille